La couverture sociale

Tous les patients ne connaissent pas leurs droits, il est important de les vérifier, de les informer et de les orienter.
Pour tous les patients, les soins à l’hôpital et les médicaments sont payants.
• Pour les personnes en situation irrégulière :
L’Aide Médicale d’État (AME) finance les soins à 100 %. Le patient n’a rien à régler et n’a pas à avancer d’argent.
• Pour les personnes en situation régulière :
La Sécurité Sociale finance 70 % des frais de santé. Les 30 % restant correspondent au tiers-payant et sont à la charge du patient. Lors d’une hospitalisation, il y a en plus un forfait journalier à régler.
Le tiers-payant et le forfait journalier peuvent être financés par une couverture complémentaire, c’est à dire soit une mutuelle, soit une Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC) soumis à un plafond de ressources.
La drépanocytose fait partie des Affections Longues Durées (ALD). À ce titre, elle est prise en charge à 100 % par l’assurance maladie. Attention, ce 100 % ne finance pas le forfait journalier.