La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

Lorsque la drépanocytose a un retentissement trop important dans la vie du patient ou de sa famille, la Maison Départementale des Personnes Handicapées reconnait la pathologie un handicap.

Cette reconnaissance est accordée lors d’une commission de médecin, et établie sous forme de notification permettant des ouvertures de droit pour la personne malade.

Par exemple :

 

La notification permet aux familles d’être reconnue prioritaire et d’obtenir un logement dans leurs démarches d’insertion locative.